Faire un don pour financer le projet, cliquez ici.

Une idée du terrain

Il y a 2 ans, nous avons rencontré Domitille, orthophoniste et mère de 3 filles. Elle nous a raconté que dans l’école maternelle de ses filles, à chaque fois que la pluie tombait, on passait un dessin animé à l’école. Ces jours-là, sa fille aînée rentrait fatiguée de l’école et avait du mal à travailler. 

Domitille a décidé d’agir. 

Son objectif : remplacer la vidéo par l’écoute d’un conte, essentielle à l’acquisition de la lecture. Elle a écrit à la mairie, a expliqué les effets néfastes des écrans pour les enfants et, à l’inverse, a défendu les vertus du conte.
Résultat : la diffusion d’un dessin animé n’est plus du tout la règle au sein de l’école de Paola, qui revient des rêves plein la tête après l’écoute de l’histoire qui lui a été contée. 

(Retrouvez sa proposition complète ici.)

Parents Professeurs Ensemble a décidé d’agir également. 

Devant l’augmentation des témoignages de parents et de professeurs sur la surexposition des enfants aux écrans et la baisse du niveau de français dans les classes, nous nous sommes penchés sur ce sujet.

Et nous avons fait un constat terrifiant : 

  • Selon l’Académie française, 20 % des enfants qui lisent un texte ne le comprennent pas ou mal en 6ème. En banlieue, ils sont 50 %.
  • 10% de la population française ne maîtrise que 500 mots de vocabulaire.
  • Selon l’INSEE, la France compte 7 % d’illettrés.
  • D’après le site de l’OCDE, la France est 19ème du classement PISA en compréhension de l’écrit.  Son score a diminué de 6 points depuis PISA 2000 et on peut apercevoir un creusement des écarts de performance entre les élèves très performants et les élèves peu performants.  

L’apport des neurosciences et des expérimentations scolaires 

  • Les sciences cognitives nous ont récemment appris tous les bénéfices que les enfants tirent de la lecture d’histoires : acquisition de vocabulaire, familiarisation avec les structures de la langue – tout cela représente autant de connexions neuronales qui faciliteront ensuite l’apprentissage de la lecture.
  • Des chercheurs comme Stanislas Dehaene ont montré combien l’âge 3-6 ans est décisif dans le développement du cerveau : ce dernier travaille alors avec une rapidité et une intensité qu’il ne retrouvera plus passés les 6 ans : 700 à 1000 nouvelles connexions neuronales par seconde !

Écouter régulièrement des histoires à ce moment-là permet d’intégrer de nouveaux mots de vocabulaire, des structures de phrases, d’apprivoiser des récits longs, etc. Ces stimulations cérébrales préparent les chemins cérébraux par où passera le travail d’apprentissage de la lecture au CP.

Retrouvez notre dossier complet ici

C’est pourquoi nous lançons le programme « Promenons-nous dans nos histoires ! »

→ Notre objectif : transmettre le virus de la lecture aux parents et aux enfants de maternelle. Que l’histoire du soir devienne pour eux un incontournable.

  • Que chaque parent soit convaincu de l’importance de la lecture pour lui-même et pour son enfant. Le livre plutôt que l’écran !

  • Que l’enfant enrichisse son vocabulaire, se familiarise avec des récits structurés, riches, une syntaxe complexe. Lui faire aimer la langue française et lui donner l’envie de savoir lire !

  • Que le lien parent-enfant s’enrichisse de ce moment de tendresse et de complicité, de gratuité, de confiance. Unis autour d’un livre !

Pour cela, nous avons mis en place un programme de sensibilisation et d’apprentissage autour de la lecture du soir. 

Ce projet, qui durera 9 mois, sera expérimenté à Argenteuil, dans les quartiers nord d’Asnières-sur-Seine et à Meudon-la-Forêt.

Ce programme s’appuie sur 3 piliers :

  • 5 sessions de formation présentant les bénéfices de la lecture pour les jeunes enfants, les différentes manières de lire une histoire, l’importance du rituel du soir, la construction du lien parent-enfant, etc. Des supports vidéos seront créés avec le concours de personnalités telles que Jean-Michel Blanquer, Alain Bentolila … pour animer ces sessions.
  • Un recueil de près de 50 histoires sélectionnées par des parents et des professeurs passionnés de littérature jeunesse sera distribué gracieusement à chaque parent afin de l’aider à choisir des lectures de qualité.
  • Une bibliothèque tournante sera organisée pendant toute la durée du programme. Chaque semaine les parents et les enfants se verront prêter un ouvrage.

 

Un grand merci à tous ceux qui ont permis à ce projet de voir le jour :

Andrea, Alexandra, Dinah, Gaelle-Anne, Marc, Gihane, Hortense, Laure, Éric, Calixte, Sophie, Jacques, Adeline, Gab, Mathieu, Nathalie, Emmanuelle, Teddy, Leila, Virginie, Sophie, Stéphanie, Marie, Coralie, Arnaud, Gabrielle, Laure, Gwenaëlle, Cinthia, Jérôme, Hélène, Ju, Jessica, Pauline, Pierre-Antoine, Catherine, Isabelle, Servane, Bernadette,  Rosa, Fatima, Virginie, Sabine, Audrey, Marie-Flo, Domitille, Véronique, Charlotte, Juliette, Charly, Solène, France et Constance.

 

MERCI à nos partenaires institutionnels pour leur confiance et leur soutien : 

logo avec contour

 

Vous êtes un particulier ou une entreprise : vous pouvez faire un don en cliquant ici. Nous vous enverrons un reçu fiscal. 

Vous êtes un élu et vous souhaitez implanter ce programme dans votre ville, envoyez nous un mail : contact@parentsprofesseursensemble.org.

Vous êtes un bénévole et vous avez du temps pour nous aider à monter le projet, envoyez nous un mail : contact@parentsprofesseursensemble.org.